Accueil Pyschomotricité enfant Comment aider un enfant dyslexique ?

Comment aider un enfant dyslexique ?

Date

La dyslexie est un trouble de l’apprentissage qui se caractérise par des difficultés dans la maîtrise du langage écrit ainsi que la lecture. Elle touche environ 10 % des enfants et trois fois plus de garçons que de filles. Ce trouble cause énormément de problèmes à l’enfant qui en souffre. Il est important de mettre en place une méthode pour venir en aide à un enfant dyslexique. Comment s’y prendre et par quel moyen y arriver ? Découvrez tout dans cet article.

Ce que vit un enfant dyslexique

Un enfant qui souffre de dyslexie a d’énormes difficultés d’apprentissage en lecture. Ce trouble psychomoteur chez un enfant est permanent, durable et impacte sur sa capacité à lire, à écrire. Il est important de vite le diagnostiquer et surtout de le différencier des problèmes auditifs, visuels, d’un trouble d’élocution ou encore un retard mental.

On ne parle de dyslexie que lorsqu’un retard d’apprentissage de la lecture est enregistré sur deux ans. Avant ces deux années, on peut soupçonner le mal et reconnaître que l’enfant a une prédisposition à la maladie. Cela se confirme donc en fin d’année Ce1 ou début Ce2.

Il est primordial de bien encadrer et de suivre l’enfant dyslexique. Il faut faire preuve de patience en tant que parent. Aider un enfant dyslexique n’est pas si simple. Il faudra prendre en compte toutes les conséquences de ce trouble sur divers plans. Il faut donc prendre en compte le contexte scolaire, émotionnel et les activités extra scolaires.

Comment aider un enfant dyslexique sur le plan émotionnel ?

Dans toute situation où l’enfant vit un trouble quelconque, l’impact émotionnel est présent. C’est à l’entourage notamment aux parents de prendre en compte cet aspect et d’aider l’enfant à surmonter son trouble. La dyslexie provoque chez l’enfant un sentiment de mal-être, le regard des autres est pesant. Il se sent différent des autres et a besoin de soutien émotionnel. Il s’agit d’un réel handicap qui est assez embarrassant. Sans oublier que ce trouble peut porter atteinte à l’estime et l’image qu’il a de lui. Le dyslexique se retrouve dans une peur constante de faire des erreurs et d’être ridicule.

Pour aider un enfant dyslexique, il faut discuter avec lui. Établir un lien de confiance et l’emmener à s’épancher. Ensuite, il faudra faire attention à votre manière d’agir en sa présence, à vos remarques et réactions face à ses incapacités et difficultés. Le but est d’éviter de le blesser, sans quoi il risque de se renfermer.

Comment aider un enfant dyslexique dans ses activités scolaires ?

Les enfants dyslexiques doivent fournir deux fois plus d’efforts que les autres enfants sur le plan scolaire. Au fur et à mesure qu’il évolue dans sa scolarité, il faudra faire plus d’efforts. Pour aider un enfant dyslexique sur le plan scolaire, faites le lire à la maison. Pour cela, certaines stratégies qui ont fait leur preuve sont préconisées. Adoptez par exemple, la lecture à l’unisson ou la lecture en écho. Lors de la lecture en écho, l’adulte lit un texte et l’enfant dyslexique suit avec son doigt. Après la lecture de l’adulte, l’enfant lit ensuite le texte. Dans la lecture à l’unisson le parent et l’enfant dyslexique lisent simultanément le texte.

Adoptez une grande police pour les textes de l’enfant dyslexique. Il existe même des polices spéciales pour eux. Pensez aussi à alterner les couleurs à chaque ligne afin d’éviter les sauts de ligne. Il existe des logiciels qui aident à lire des textes en format numérique.

Pour faciliter la compréhension de l’enfant, vous pouvez lui poser des questions avant la séance de lecture. Survoler le texte, prendre connaissance des sous-titres, des images, etc. Après lecture de chaque paragraphe, vous pourriez vérifier sa compréhension en lui demandant de faire un résumé écrit.

La technique SVA aussi peut être utilisée. Elle consiste à faire écrire à l’enfant dyslexique ce qu’il sait (S) sur le sujet abordé dans le texte, ensuite ce qu’il veut savoir (V) puis après lecture remplir (A) ce que j’ai appris. Cette méthode aide l’enfant à mieux comprendre et à garder les informations.

Aidez l’enfant dyslexique en lui inculquant le goût de la lecture. Il est évident qu’il aura tendance à fuir la lecture, ce qui risque de creuser un gouffre plus grand, ce qui ne lui rendra pas service. Racontez-lui des histoires, procurez-vous des livres avec des images pour le stimuler. Mettez en place une routine avec un programme « instant lecture ». Lisez en même temps que lui, cela l’incitera à faire de même.

Comment venir en aide à un enfant dyslexique pour les activités extra scolaires ?

L’erreur monumentale à éviter est de vouloir empêcher à l’enfant dyslexique des activités extra scolaires. Généralement, on pense que, du fait qu’il a déjà du mal pour les activités scolaires, ce serait pire de lui proposer d’autres activités, ce qui est une erreur. Il faut traiter un tel enfant de la même manière que vous traiterez un enfant qui n’a pas ce trouble. Le priver de ces choses le conforte dans l’idée qu’il est moins que les autres et qu’il n’est pas capable de faire des activités. Il devient alors anxieux, stressé, déprimé aggravant déjà son état émotionnel.

Au contraire, inscrivez-le dans des ateliers, afin qu’il comprenne qu’il est capable de faire beaucoup d’autres choses. Qui sait, il trouvera peut-être ce qui le passionne réellement. La musique par exemple est une bonne idée d’activité pour un enfant dyslexique. Elle l’aidera à améliorer son apprentissage de la lecture. La danse, le sport l’aideront à extérioriser tout ce qu’il a en lui. Le théâtre l’aidera à être beaucoup plus sociable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici