Accueil Pyschomotricité enfant Comment aménager une chambre Montessori ?

Comment aménager une chambre Montessori ?

Date

Saviez-vous que l’agencement de la chambre d’enfant joue un rôle important dans son développement ? C’est pourquoi il est important de bien l’étudier. Dans cette optique, il existe une méthode d’aménagement particulière qui présente beaucoup d’intérêt pour l’enfant. Il s’agit de la chambre Montessori. Pour les parents qui souhaitent offrir un cadre de vie propice au bien-être de leurs enfants, sachez que cette méthode est une véritable philosophie de vie. Découvrez-en les détails dans cet article.

Qu’est-ce que la méthode Montessori ?

En 1899, l’une des premières femmes médecins en Italie, Maria Montessori, développe une technique pédagogique particulière. Elle était un médecin et militante active pour le respect des droits des enfants. Elle s’est spécialisée dans le traitement de ceux souffrant de troubles mentaux, mais elle a su créer une technique s’adressant à tous.

La méthode Montessori est une pédagogie éducative centrée sur la liberté de l’enfant dans le choix de ses activités. A cet effet, plus tôt l’enfant arrivera à être autonome, plus vite et mieux il se développera. Cette méthode d’éducation alternative est basée spécifiquement sur la confiance en soi de l’enfant. Cependant, cela doit se faire en douceur. L’objectif de la démarche est avant tout d’aider le petit à s’éveiller, développer ses sens et s’ouvrir au monde qui l’entoure. La pédagogie Montessori fait appel à plusieurs principes permettant d’adapter la technique aux divers stades de développement de l’enfant. De manière générale, elle convient à tous les profils d’enfant de tous les âges tout en respectant l’individualité de chacun.

Ainsi, un bébé captera mieux les jeux, tandis qu’à 3-4 ans, il sera plus réceptif aux « lettres rugueuses ». La méthode Montessori se compose alors de diverses possibilités.

Les principes de la pédagogie Montessori

Une chambre Montessori c’est quoi ?

Aujourd’hui, les styles de déco ne sont plus de simples aménagements esthétiques. En effet, il est possible d’y adapter des méthodes pédagogiques comme celle de Montessori pour joindre l’utile à l’agréable. A titre de rappel, la méthode comprend 4 principes essentiels : la liberté, l’apprentissage, l’autodiscipline, et le tout adapté au rythme de l’enfant. Ceux-ci peuvent parfaitement s’associer à un espace en y ajoutant des matériels précis et bien agencés. En d’autres termes, une chambre Montessori est une pièce d’enfant décorée de façon à développer son autonomie. Tout est placé de manière à ce qu’il puisse se lever, se coucher, s’habiller, jouer sans qu’un adulte n’intervienne forcément. Par conséquent, tous les éléments composant la chambre doivent être à hauteur de l’enfant, et en même temps assurer sa sécurité. En gros, tout doit lui être facilement accessible.

Toutefois, pour qu’un enfant puisse réellement se développer,  il doit avoir de la liberté même jusque dans ses mouvements. Il est essentiel que la chambre soit désencombrée au maximum et que la luminosité soit adaptée. Pour ceux qui sont habitués au déco d’intérieur, il s’agit en quelque sorte de mettre en place un style des plus épurées possible. Les matériaux naturels sont à préconiser, même en termes de jouets.

Comment aménager la chambre de mon enfant ?

Dans sa chambre, un enfant devrait se sentir en sécurité et au calme, quel que soit le style de base. Dans sa version Montessori, c’est d’autant plus valable étant donné que l’objectif est de lui permettre d’acquérir un bien-être maximal. De manière générale, ce type de pièce doit être agencé avec divers espaces de vie bien distincts.

Comme dit précédemment, ce qui est essentiel à l’enfant doit lui être accessible. Inversement donc, tout ce qui ne l’est pas doit être placé en hauteur sur des étagères fermées. C’est le cas par exemple de ses draps ou encore des prises électriques devant être sécurisées. L’enfant doit être capable d’explorer tous les recoins de la pièce qui lui est consacrée sans le moindre danger. Dans cette optique, voici les détails de chaque espace de vie dans la chambre de l’enfant.

Le coin pour dormir

Une chambre c’est, avant tout, une pièce de repos. D’ailleurs, un enfant, plus il est jeune, plus il aura besoin de se reposer. Ainsi, le coin du lit est une partie essentielle de la chambre Montessori. Comme déjà dit, il faut que cela reste sécuritaire et accessible pour l’enfant. De ce fait, il est conseillé de choisir un modèle à même le sol ou proche de celui-ci. Grâce à cela, l’individu pourra se coucher et se lever à son aise. Un enfant qui gère son sommeil en fonction de ses besoins, c’est un enfant heureux et en bonne santé. En termes de style, les parents ont de nombreux choix qui s’offrent à eux.

Entre autres, il y a le matelas à même le tapis de sol ou juste surélevé sur de simples palettes. Il y a aussi l’option du lit-cabane que les enfants apprécient particulièrement.

La zone pour activités et atelier

La méthode Montessori favorise le développement de l’enfant en exploitant sa motricité. Quel que soit son âge, la partie jeu et découverte reste essentielle. Ainsi, priorisez les emplacements sur des étagères ouvertes et de la même taille que votre enfant, par exemple. Si vous préférez que ce soit bien rangé, vous pouvez opter pour des caissettes qu’il pourra ouvrir et fermer seul. Pour la petite astuce, évitez d’exposer trop de jouets. L’enfant doit avoir le choix sans se perdre dedans.

Cependant, pour qu’il puisse réellement se développer, pensez à varier les choix qui s’offrent à lui. Si votre enfant a moins de 3 ans, l’espace jeu peut s’apparenter à un espace Nido. Dans celui-ci, il faut opter pour des installations poussant l’enfant à avancer tout en en prenant conscience. Tel est le cas du miroir avec barre, lui permettant de se mettre debout et de se voir en même temps en pleine action.

Un dressing

Oui, même pour s’habiller, votre enfant doit être capable de devenir autonome. Vous pourrez évidemment changer son dressing en fonction des saisons, mais que ses habits lui soient accessibles. Le mieux est d’opter pour des vêtements suspendus à une étagère, toujours à sa hauteur. Sachez que dans une chambre Montessori, le placard n’est pas à prioriser.

A la limite, gardez ses sous-vêtements et chaussures dans des tiroirs qu’il peut toujours ouvrir et fermer en toute sécurité. Pour que cela soit plus facile pour votre enfant, pensez à exposer des tenues complètes. Tout comme pour les jouets, n’en faites pas trop afin qu’il ne devienne pas trop indécis. Cela va sans dire qu’il est aussi conseillé de choisir des tenues qui soient faciles à enfiler. Il ne doit en effet ressentir aucune frustration, bien au contraire. Comprenez qu’un enfant éduqué ainsi est capable de commencer à s’habiller tout seul dès son 18ème mois.

Un rangement pour les livres

Dans la méthode Montessori, le développement de l’enfant passe aussi par un apprentissage complet. Ainsi, il n’est pas rare d’y retrouver un coin lecture. Les livres doivent évidemment être adaptés à l’âge de l’enfant, mais l’espace lui-même doit être des plus confortables. Ainsi, à côté de sa petite bibliothèque, mettez à la disposition de votre enfant des coussins ou édredons. Le principe des choix limités, mais variés vaut aussi dans ce cas. Evitez les couvertures de livres trop vifs qui peuvent attirer trop particulièrement l’attention de votre enfant. Cela vaut dans tous les espaces de vie de la chambre et non pas seulement dans le coin des livres.

En effet, l’attention de l’enfant, pour qu’il puisse s’ouvrir au monde, ne doit jamais être bloquée sur un objet unique. Dans les moindres détails, une chambre Montessori doit être aménagée de sorte à favoriser l’autonomie de votre enfant. N’oubliez cependant pas d’y passer du temps avec lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici