Accueil Pyschomotricité enfant Comment éviter la tête plate chez votre bébé? (plagiocéphalie)

Comment éviter la tête plate chez votre bébé? (plagiocéphalie)

Date

Au moment de l’accouchement, la tête du nourrisson est molle. Cela facilite sa sortie, mais des déformations apparaissent suite à cet épisode. Si ces dernières disparaissent généralement au bout de quelques semaines, certaines perdurent et peuvent même s’aggraver. C’est le cas de l’aplatissement de la tête du bébé.

Qu’est ce qu’une plagiocéphalie ?

Si la tête du nouveau-né est encore molle à la naissance, c’est parce que cet état rend sa sortie plus facile. Touchant près de 40 % des nourrissons, la plagiocéphalie déforme la tête du bébé. Il s’agit d’un syndrome bénin qui peut encore s’accentuer quelques mois après la naissance.

La plagiocéphalie, c’est quoi ?

La plagiocéphalie ou « tête plate du bébé » est une déformation du crâne du nourrisson. Elle survient lors du passage de celui-ci dans le conduit vaginal. Elle peut toucher tous les nouveau-nés sans pour autant infecter le développement normal de leur cerveau.

Bien que la plagiocéphalie affecte essentiellement l’aspect esthétique de la tête, elle se doit d’être corrigée. Chez certains bébés, elle peut provoquer des effets secondaires comme une instabilité de la mâchoire. En outre, elle peut encore s’accentuer jusqu’à ce que l’enfant atteigne sa première année.

On distingue quatre différentes formes de plagiocéphalie. La forme légère, modérée, sévère ou très sévère. Dans tous les cas, elle doit être traitée convenablement. À noter que le syndrome de la tête plate est surtout observé chez les garçons, les prématurés et les nourrissons. Ces derniers sont d’ailleurs souvent victimes d’un retard de développement.

Comment savoir si mon bébé a la tête plate ?

Pour savoir si votre bébé a la tête plate, il suffit de bien observer la forme générale de son crâne. Il faut comprendre que la déformation ne se trouve pas toujours au même endroit. Il peut être plus accentué sur la zone latérale ou occipitale du crâne. Lorsque vous remarquez une telle déformation, il est nécessaire de la corriger.

Dans certains cas, la plagiocéphalie est accompagnée d’un torticolis congénital. Afin de le reconnaître, surveillez bien la manière dont votre enfant observe son entourage. S’il refuse de tourner la tête pour regarder dans deux directions opposées, il se peut qu’il ait la tête plate.

Concernant les causes fréquentes de la plagiocéphalie, cette déformation crânienne peut résulter d’une mauvaise position gestationnelle. Il se peut également que votre bébé ait subi un traumatisme au moment de l’accouchement. Enfin, elle peut être la conséquence de l’adoption prolongée d’une position unique lorsqu’il est couché.

Qui consulter pour une plagiocéphalie ?

Lorsque vous constatez le syndrome de la tête plate chez votre bébé, il est nécessaire de consulter un médecin. Il vous prescrira des mesures vous permettant de corriger progressivement la déformation. Dans la plupart des cas, la tête du bébé peut encore revenir à sa forme normale. Cependant, si la plagiocéphalie est causée par un torticolis congénital, il est recommandé de suivre un traitement spécifique. Cette solution est également préconisée en cas de fusion des os du crâne.

Ainsi, emmenez votre enfant chez un médecin généraliste ou un pédiatre. Il effectuera un bref examen et vous conseillera sur les méthodes de correction. En revanche, certains cas nécessitent l’intervention d’un kinésithérapeute ou d’un ostéopathe. Quant au mode de traitement, il dépend de l’accentuation de la déformation.

Comment corriger une plagiocéphalie ?

Dès que vous constatez la tête plate chez votre enfant, ayez les bons réflexes. Il est tout à fait possible de régler le problème en quelques mois. Pour ainsi faire, changez fréquemment la position de votre bébé au lit. Faites en sorte qu’il soit bien installé pendant l’allaitement. Prenez soin de bien maintenir sa tête dans le pli de votre coude en passant régulièrement d’un bras à l’autre. Et lorsqu’il s’allonge, privilégiez la position sur le ventre.

À partir d’un certain âge, l’utilisation de porte-bébés est aussi conseillée. Par ailleurs, vous pouvez attirer l’attention de votre bébé avec des jouets accrochés sur les côtés afin qu’il tourne naturellement sa tête. Dans des cas plus compliqués, suivez les conseils de votre médecin. Il peut éventuellement vous prescrire des traitements spécifiques selon la forme de la plagiocéphalie.

Éviter une tête plate contre la plagiocéphalie

Cette déformation chez le nourrisson survient à cause du poids de la tête. Celui-ci est supérieur à celui de son corps et les muscles de sa tête sont trop faibles. De ce fait, s’il dort constamment dans la même position, l’os localisé derrière son oreille s’aplatira de plus en plus. Normalement, cela ne se produit que sur un côté de la tête du bébé. Néanmoins, cette déformation peut s’étendre à l’arrière, donnant ainsi l’impression que la nuque se prolonge jusqu’au-dessus du crâne.

La plagiocéphalie (aplatissement de la tête) disparaît généralement vers l’âge de 2 ans. Elle peut être un désagrément purement esthétique. Toutefois, si elle n’est pas traitée à temps, cette déformation perdure jusqu’à l’âge adulte et entraîne certaines complications. Des études indiquent que la plagiocéphalie peut provoquer un déséquilibre de la mâchoire, des problèmes de vue ou de l’ouïe, ainsi que la scoliose.

La tête plate chez le nourrisson peut être évitée avec les bons gestes. Tout d’abord, assurez-vous que votre bébé ne reste pas constamment dans la même position sur le lit. Une fois qu’il est capable de déplacer sa tête, pensez à vérifier qu’elle n’est pas continuellement sur le même côté. Pour cela, changez souvent sa position de couchage. Vous pouvez employer des appareils visuels ou sonores comme un mobile pour vous faciliter la tâche.

Une fois que votre bébé a 2 semaines, placez-le sur le ventre. Cela est possible si son cordon ombilical est tombé et qu’il a cicatrisé. Pensez à mettre un jouet bien en vue pour l’encourager à garder cette position. Pour qu’elle soit efficace, cette dernière doit être maintenue durant 10 minutes (tout au plus 15 minutes), à raison de 3 fois par jour.

Des gestes préventifs simples

La prévention de la plagiocéphalie ne nécessite pas de moyens compliqués. Vous avez juste à vous assurer que votre bébé est confortablement installé. Outre le fait de bien le poser sur le lit, vous devez adopter une bonne position lors de l’allaitement. Pour cela, calez bien la tête du nourrisson au creux de votre coude et changez souvent de bras.

Veillez également à ce que votre bébé ne passe pas trop de temps allongé sur une surface dure. Ne l’installez dans le siège auto que lorsque c’est réellement nécessaire.

Vous pouvez aussi positionner votre bébé sur votre ventre. Pour cela, allongez-vous sur le dos et posez-le face à vous. Gardez toujours vos mains autour de lui pour qu’il ne glisse pas sur le côté. Si vous devez vous lever, placez-le dans un porte-bébé souple.

Une fois que votre bébé est en mesure de bouger sa tête tout seul, incitez-le à regarder dans différentes directions. Pour cela, mettez un jouet devant lui et bougez-le de gauche à droite.

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3202395/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici