Accueil Pyschomotricité enfant Comment savoir si votre enfant peut avoir un trouble de l'apprentissage

Comment savoir si votre enfant peut avoir un trouble de l’apprentissage

Date

À différencier du déficit intellectuel, le trouble de l’apprentissage se présente par une inaptitude à comprendre, à retenir ou à appliquer des connaissances. Il ne concerne que certaines capacités et peut être détecté dès le plus jeune âge. Comment se manifeste le trouble de l’apprentissage ? Quels sont les différents signaux d’alarme ? Découvrez les points essentiels à connaître !

Quels sont les troubles de l’apprentissage ?

Le trouble de l’apprentissage ou trouble « dys » est un type de retard mental. Il peut être présent dès la naissance (de nature congénitale) ou acquis en grandissant (suite à un renfermement sur soi, un problème d’alimentation, une infection du système nerveux, etc.). Voici les différentes sortes de troubles de l’apprentissage.

Le trouble du développement de la coordination ou la dyspraxie

Ce type de trouble de l’apprentissage se traduit par une difficulté motrice, notamment en écriture. Les enfants atteints de la dyspraxie sont incapables de planifier et de coordonner des gestes précis de manière à ce qu’ils deviennent automatiques. Ils semblent être normaux et peuvent même avoir une meilleure élocution. Cependant, ils ont souvent du mal à extérioriser leurs sentiments et ce qu’ils pensent.

Le trouble en calcul ou la dyscalculie

Il s’agit d’un trouble qui concerne principalement l’apprentissage des mathématiques. Il peut être remarqué dès l’entrée de l’enfant à l’école. Souvent associée à un trouble de développement de la coordination, la dyscalculie se présente par une difficulté à mémoriser. Elle se reconnaît aussi par des problèmes de mémorisation des tables de multiplication ou d’addition. Il se manifeste par une mauvaise perception des nombres.

Le trouble du langage oral ou dysphasie

Le trouble de langage oral ou dysphasie est un autre type de trouble d’apprentissage. Il se présente par une déformation de la parole, un manque de vocabulaire, des difficultés à faire des phrases cohérentes et à entretenir un dialogue. Il concerne principalement la phonologie, la syntaxe et le vocabulaire. Il peut être aussi accompagné d’un problème d’assimilation.

Shutterstock, Inc

Comment diagnostiquer ces troubles ?

Le diagnostic du trouble de l’apprentissage peut être établi par un médecin généraliste ou un pédiatre libéral. Après consultation, il demande à l’enfant d’effectuer des évaluations d’ordre médical, scolaire ou psychologique. Celles-ci ne doivent être réalisées qu’après exclusion d’une possibilité de déficience intellectuelle ou de problème psychiatrique.

Les différentes étapes du diagnostic

L’enfant sera amené à effectuer des évaluations psychotechniques. À part les comportements observés par ses enseignants en classe, il devra également réaliser un bilan éducationnel. Il s’agit d’un moyen pratique pour connaître les éventuels déficits fonctionnels. Il permettra au médecin de détecter les possibilités de retard de développement.

Concernant les contenus des tests, ils doivent tenir compte de la capacité à lire et à écrire ainsi que du niveau de compréhension des nombres. Ils doivent correspondre à son âge et au type de trouble détecté. Si l’enfant n’atteint pas le niveau attendu, le professionnel peut recommander la réalisation de bilans et d’examens spécifiques.

Les différents bilans associés

Un bilan orthophonique est généralement prescrit en cas de problème de lecture, d’élocution ou de cognition mathématique. Par contre, si on constate un trouble de la coordination motrice, l’intervention d’un psychomotricien ou d’un ergothérapeute est souvent nécessaire. Et dans certains cas, il est demandé d’effectuer un bilan cognitif ou attentionnel auprès d’un neuropsychologue.

Si après diagnostic, l’enfant souffre réellement d’un trouble de l’apprentissage, des mesures de soutien scolaire doivent être menées. Le médecin peut aussi proposer un projet d’accompagnement spécifique. Le but est de lui permettre d’interagir avec d’autres enfants du même âge. Et selon les cas, des médicaments peuvent être prescrits.

Quels sont les troubles de la dyslexie ?

La dyslexie est un trouble affectant la lecture. Il est souvent accompagné d’autres dysfonctionnements au niveau du langage, de la fonction cognitive ou du comportement.

L’enfant qui souffre de dyslexie présente une difficulté à distinguer les mots et les syllabes. Il se peut également qu’il met plus de temps à acquérir la parole par rapport aux autres enfants du même âge. Ce retard peut s’amplifier plus tard et affecter sa capacité de lecture et de communication.

La dyslexie ne peut être diagnostiquée qu’après quelques années de retard en apprentissage de la lecture. Elle ne peut donc être identifiée qu’après le passage en CE2. Avant ce stade, on la qualifie de simple trouble de langage écrit. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’effectuer des bilans avant de la confirmer. Concernant les différents signes, il est possible de remarquer un problème du décodage, de substitution de mots ou de persistance d’erreurs même après corrections.

Pour reconnaître si votre enfant souffre réellement de dyslexie, le médecin peut vous recommander d’effectuer un bilan orthophonique ou un bilan ORL. Si le cas est bien confirmé, il propose éventuellement des mesures d’accompagnement permettant à l’enfant de poursuivre ses études normalement. Il est toutefois à signaler qu’il n’existe aucun traitement qui guérit complètement la dyslexie.

Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/04.cr_bilan-2.pdf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici