Accueil Pyschomotricité enfant Reconnaître l'hyperactivité chez l'enfant et le comprendre

Reconnaître l’hyperactivité chez l’enfant et le comprendre

Date

L’hyperactivité est une véritable maladie, qui touche de nombreux enfants en France et partout dans le monde. Heureusement, il est possible de traiter ce trouble, pour permettre aux enfants de retrouver une vie saine et équilibrée. Pour ce faire, il est important d’en apprendre le maximum sur le sujet, afin de mieux le comprendre et de reconnaître facilement les symptômes de la maladie. Voilà pourquoi nous vous proposons de lire cet article, car il pourra vous éclairer davantage sur l’hyperactivité chez l’enfant.

Comment se manifeste l’hyperactivité chez l’enfant ?

S’il y a bien une chose qui inquiète les parents, c’est que leur enfant soit touché par une maladie grave et que cela nuise à leur bien-être ou à leur vie future. Ces maladies sont pourtant légion, et il y en a quelques-unes en particulier contre lesquelles on ne peut pas toujours lutter efficacement. Parmi elles se trouve l’hyperactivité chez l’enfant.

C’est une grave maladie, également connue sous le nom de trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Il s’agit d’un trouble neuro-développemental chronique, qui touche particulièrement les jeunes enfants en pleine croissance. Elle entraine de graves conséquences, d’où la nécessité de détecter rapidement les manifestations de cette maladie pour trouver et appliquer le traitement le plus adapté à l’enfant.

Lorsqu’on parle de l’hyperactivité, il est important de noter qu’il en existe de différents types, avec chacun leurs caractéristiques. On distingue donc le type inactif, le type hyperactif-impulsif, et pour finir, le type mixte. Il faut savoir aussi que les enfants de sexe masculin sont ceux qui sont le plus touchés par les troubles de l’hyperactivité chez l’enfant.

Ce problème de santé est parfois assimilé à un simple caractère turbulent chez l’enfant. Mais il faut savoir que l’hyperactivité va bien au-delà de la turbulence. C’est une maladie qui affecte directement le développement de l’enfant, en particulier sa psychomotricité. Il n’est donc pas question de négliger le problème, bien au contraire. Voici donc quelques manifestations les plus connues de l’hyperactivité chez l’enfant :

  • Le déficit de l’attention
  • L’impulsivité
  • L’hyperactivité motrice
  • Le trouble du langage
  • La mauvaise coordination des mouvements
  • La souffrance dans la vie sociale
  • La difficulté d’apprentissage
  • L’instabilité psychomotrice

L’intensité de ces différents symptômes peut énormément varier d’un enfant à un autre. Pour ce qui concerne les troubles de l’attention, du langage, de la perception, de la coordination ou de la mémoire, . Vous n’aurez aucun mal à vous en rendre compte, car cela entraine une incapacité ou un retard de la croissance chez l’enfant.

Par contre, la simple agitation et/ou le manque d’attention sont parfois des traits de caractère chez certains enfants. Cela ne devient problématique que lorsque ces symptômes sont handicapants pour l’enfant, dans sa vie sociale, scolaire et personnelle. A noter que le TDAH peut se manifester aussi bien chez les jeunes enfants que chez les adolescents.

Comment se manifeste l'hyperactivité chez l'enfant ?

Quelles sont les causes de l’hyperactivité chez l’enfant ?

Il faut avouer que jusqu’à présent, les causes réelles et précises de l’hyperactivité chez l’enfant n’ont pas été clairement identifiées. Toutefois, des études scientifiques effectuées sur le sujet ont permis d’établir un lien avec les causes suivantes :

  • L’hérédité

Il semble en effet que le facteur héréditaire ait un rôle important dans la manifestation des TDAH chez les enfants. Les études ont démontré que dans de nombreux cas, l’enfant hyperactif a au moins un parent qui a souffert des mêmes symptômes étant plus jeune.

  • Un disfonctionnement cérébral

Lorsque les circuits cérébraux chargés de la transmission des informations présentent un problème de fonctionnement, cela peut entrainer l’hyperactivité chez l’enfant.

  • Des facteurs néonatals

Si l’enfant est né de façon prématurée, ou s’il a subit une souffrance néonatale avec manque d’oxygène, il peut présenter des signes de TDAH. Ce sera pareil si l’enfant a été exposé au tabac ou à l’alcool pendant qu’il était encore dans le ventre de sa mère.

  • Une déficience de la capacité à stocker le fer

Chez un enfant qui souffre de grave carence en fer, les symptômes du TDAH sont beaucoup plus présents.

Comment traiter l’hyperactivité chez l’enfant ?

Il existe deux types de traitements pour soigner les troubles de l’hyperactivité chez l’enfant. Le premier est le traitement Cognitivo-comportemental. C’est un traitement recommandé par les professionnels de la santé eux-mêmes. Pour que cela fonctionne, ils ont besoin d’associer l’entourage proche de l’enfant, c’est-à-dire ses parents et le personnel scolaire.

En dehors de cette méthode de traitement, on peut aussi soigner le TDAH avec un traitement médicamenteux. Ce traitement est souvent objet de polémique, car pour certains parents, il est peu efficace, tandis que pour les spécialistes, il donne de très bons résultats. Toujours est-il que le seul médicament permettant de traiter l’hyperactivité chez l’enfant aujourd’hui, c’est la Ritaline.

C’est un médicament vendu uniquement sur présentation d’une ordonnance, et soumis à des règles de prescription très strictes. Alors si vous optez pour cette méthode de traitement, faites en sorte de bien respecter les doses prescrites et les heures de prises du médicament. Il y va de la santé de votre enfant.

Comment traiter l'hyperactivité chez l'enfant ?

Dans cet article, vous pourrez découvrir tout ce qu’il est nécessaire de savoir sur l’hyperactivité chez l’enfant. Ce qui signifie que désormais, vous serez en mesure de reconnaître rapidement les signes d’un TDAH, et vous pourrez apporter votre contribution sur la meilleure manière gérer le problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici