Accueil Bien-être et lifestyle Que faut-il savoir sur la kinésithérapie ?

Que faut-il savoir sur la kinésithérapie ?

Date

La kinésithérapie est une spécialité paramédicale qui peut s’avérer être utile dans de nombreuses situations. Vous pouvez y faire recours aussi bien dans un cadre préventif que thérapeutique, en fonction de vos besoins. Mais avant, il est important de faire le point sur cette pratique et sur ses différentes techniques. Vous pourrez avoir tous les renseignements nécessaires sur le sujet dans la suite, et vous saurez également à quel moment vous pourrez faire appel à un tel professionnel.

Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

La kinésithérapie est une spécialité dont on ne vante plus les mérites aujourd’hui, tant elle est connue et appréciée de tous. Elle a en effet démontré son efficacité dans le traitement de nombreuses maladies, et auprès d’un grand nombre de personnes. Elle se base sur l’application de différentes techniques, dont certaines sont actives et d’autres actives. Cette discipline se sert aussi des méthodes et techniques de la physiothérapie.

S’il fallait définir le terme « kinésithérapie » de façon étymologique, il faudrait le couper en deux. D’un côté on aurait « kinésis » qui renvoie au mouvement, et de l’autre, « thérapie » qui se rapporte au soin. En résumé, on pourrait le définir par « soin par les mouvements » ou « traitement par les mouvements ». Bien entendu, de nombreux spécialistes ont donné des définitions scientifiques beaucoup plus élaborées à cette pratique.

Selon l’une d’elles, la kinésithérapie consiste à la promotion de la santé, à la prévention, au diagnostic, ainsi qu’au traitement de différents troubles. Il s’agit notamment des troubles de la motricité chez une personne, et des altérations ou déficiences des capacités fonctionnelles. Elle peut vous aider dans plusieurs autres domaines, comme par exemple dans la recherche d’un sentiment de bien-être au quotidien.

Qu'est-ce que la kinésithérapie ?

Quelles sont les techniques de kinésithérapie ?

La kinésithérapie utilise différentes techniques qui peuvent énormément varier en fonction de la situation de chaque patient. Ces techniques peuvent être regroupées en deux grandes catégories. On distingue de ce fait, la kinésithérapie passive et la kinésithérapie active.

La kinésithérapie passive consiste à effectuer des massages de différentes sortes, pour redonner aux muscles toute leur élasticité. Elle consiste également à faire des étirements musculaires, ou bien encore à mobiliser ses articulations en faisant des tractions. C’est une excellente méthode pour améliorer la mobilité articulaire même après un grave accident.

Pour parvenir à une guérison totale et complète, le professionnel peut utiliser diverses méthodes dans le cadre de la kinésithérapie passive. Parmi ces méthodes vous pourrez retrouver :

  • Les tractions
  • Le massage
  • Les postures
  • Les étirements
  • Les mobilisations passives.

En ce qui concerne la kinésithérapie active, elle repose sur la connaissance de la biomécanique des mouvements actifs, de la physiologie musculaire, et aussi des fonctions de l’appareil locomoteur. C’est cette technique qui permet d’éviter les problèmes comme l’ostéoporose, les raideurs articulaires et bien d’autres. Elle peut aussi vous aider à favoriser dans votre organisme, la circulation du retour veineux et lymphatique.

Avec cette technique, le patient lui-même travaille pour contribuer à sa guérison. Il aura des exercices manuels ou musculaires à faire, selon les recommandations de son professionnel. La kinésithérapie active utilise également plusieurs méthodes qu’il convient de connaitre. Chacune d’elles peut vous aider à améliorer votre équilibre et votre posture. Il s’agit de :

  • Le travail musculaire statique
  • Les exercices dynamiques
  • Le relâchement musculaire.

Il n’y a donc pas de massage pour cette technique de la kinésithérapie. Cela vous permet déjà de démentir les croyances qui associent automatiquement la kinésithérapie à la pratique du massage.

Quelles sont les techniques de kinésithérapie ?

Quand faut-il consulter un kinésithérapeute ?

Le kinésithérapeute peut être utile dans plusieurs cas de figure. Il peut en effet intervenir pour résoudre différents problèmes tels que :

  • Des difficultés respiratoires
  • Les séquelles d’une intervention chirurgicales
  • Les maux chroniques liés à l’appareil locomoteur
  • Divers troubles moteurs
  • Les accidents de travail ou encore les accidents domestiques
  • Les entorses, les torticolis et d’autres problèmes musculaires ou articulaires…

Un professionnel en kinésithérapie pourra aussi intervenir en cas de maladies urologiques ou gynécologiques. Il pourra en effet se charger de la rééducation du sphincter ou celle du post-partum. De même, si vous souffrez de problèmes cardiologiques, le kinésithérapeute sera aussi en mesure de vous aider. Dans ce cas, son travail peut consister à faire un réentrainement, surtout après un infarctus du myocarde.

Selon certaines croyances, la kinésithérapie est réservée aux personnes du troisième âge. Il faut reconnaitre que les personnes de cette tranche d’âge représentent une grande majorité des patients des kinésithérapeutes. Toutefois, même un adolescent souffrant des maux cités plus haut peut se faire aider par des séances de kinésithérapie.

Alors peu importe votre âge, sachez que les techniques de la kinésithérapie peuvent être toute aussi efficaces pour vous. Si vous avez des doutes, vous pouvez toujours vous référer à votre médecin traitant. D’ailleurs, dans la plupart des cas, si votre mal requiert des séances chez un kinésithérapeute, votre spécialiste n’hésitera pas à vous recommander cette méthode de traitement. C’est dire à quel point son efficacité est reconnue, même dans le monde la médecine générale.

Désormais, vous avez toutes les informations nécessaires pour savoir si oui ou non vous devez prendre contact avec un kinésithérapeute. Vous pourrez aussi aider votre entourage, en leur conseillant cette méthode de traitement, car elle apporte des résultats incroyables. N’hésitez pas non plus à demander plus de précision à votre médecin et surtout à prendre son avis avant de commencer avec la kinésithérapie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici