Accueil Bien-être et lifestyle Le contrôle parental : un sujet délicat entre les parents et les...

Le contrôle parental : un sujet délicat entre les parents et les enfants

Date

Selon une étude, 89 % des 7 à 12 ans et 68 % des 3 à 6 ans surfent sur Internet chaque semaine. Or, le Web regorge de prédateurs sexuels et de contenus inappropriés pour les enfants. Le contrôle parental est l’une des meilleures solutions pour protéger ces jeunes utilisateurs. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce dispositif de surveillance.

Pourquoi activer le contrôle parental pour vos enfants ?

Le contrôle parental fait référence à un système de filtre ou de surveillance permettant aux parents de contrôler et de restreindre l’utilisation d’appareils connectés comme les ordinateurs, les smartphones ou les tablettes par leurs enfants. Ce dispositif est aussi appelé filtrage parental.

Il existe différentes raisons d’y recourir. Comme indiqué sur le site de DetectivesPrive, celles-ci sont tout à fait justifiables d’un point de vue moral. D’ailleurs, bon nombre de fournisseurs d’accès à Internet proposent une solution de contrôle parental. Il en va de même pour les principaux fournisseurs de systèmes d’exploitation.

Le contrôle parental limite notamment le risque que des enfants tombent sur du contenu inapproprié à leur âge comme la pornographie, les vidéos ou les images violentes, les jeux d’argent en ligne, etc. Il s’agit aussi d’un excellent moyen pour les protéger des pédophiles qui rôdent sur Internet.

Par ailleurs, ce dispositif de surveillance permet de lutter contre l’addiction aux écrans en limitant le temps passé devant un ordinateur, un smartphone ou une tablette. En dehors des horaires établis, l’enfant ne pourra pas utiliser ces appareils.

En outre, le filtrage parental sécurise la navigation d’un enfant en ligne en empêchant l’installation de programmes indésirables ou en restreignant le téléchargement de nouvelles applications.

Pourquoi activer le contrôle parental pour vos enfants ?

Comment fonctionne le contrôle parental ?

Sur ordinateur, le contrôle parental est rendu possible grâce à un logiciel spécialement conçu à cet effet. Parfois, il n’est pas nécessaire de se procurer cet outil, car il est déjà intégré dans le système d’exploitation de la machine. Tel est notamment le cas des appareils sous macOS ainsi que ceux qui fonctionnent avec les dernières versions de Windows.

Le logiciel de contrôle parental est généralement sécurisé par un mot de passe détenu par les parents uniquement. Ces derniers ont de ce fait la possibilité de surveiller l’utilisation de l’appareil connecté à Internet et d’en modifier les paramètres. Pour activer le contrôle parental, il est nécessaire de créer pour chaque enfant un compte utilisateur qui sera géré par le compte administrateur du parent. Pour ce faire, il faut se rendre dans « Préférences Système » sur Mac et dans « Panneau de configuration » sur PC.

Sur un smartphone ou une tablette, le contrôle parental s’opère par le biais d’une application. Il en existe pour les appareils sous iOS comme sous Android. Nombre d’applications de contrôle parental sont d’ailleurs gratuites. Pour en télécharger une, il suffit de se rendre dans l’App Store ou le Google Play Store.

Il est aussi possible de mettre en place le contrôle parental en filtrant directement la connexion à partir de la box internet grâce à un serveur DNS. Une autre solution consiste à paramétrer un proxy pour bloquer l’accès aux contenus inappropriés pour un enfant.

Comment fonctionne le contrôle parental ?

Comment protéger vos enfants sur les écrans ?

Les écrans sont mauvais pour les enfants sur différents plans. Outre les dangers auxquels ils les exposent (pornographie, cyberharcèlement, etc.), ils favorisent l’hyperactivité, l’impulsivité et les difficultés d’apprentissage comme le démontrent plusieurs études. En raison de la sédentarité qu’ils occasionnent, les écrans ont aussi un effet néfaste sur le poids et le cœur.

Si le contrôle parental s’avère efficace pour protéger les enfants des écrans, il ne s’agit pas de la seule solution envisageable. Vous pouvez notamment fixer des moments en famille sans écran (lors des repas ou des sorties par exemple).

Pensez également à aborder les dangers des écrans et d’Internet avec votre enfant. Expliquez-lui calmement et avec des mots qu’il peut comprendre les risques qu’il court. N’hésitez pas à lui demander son avis. Il est important que votre enfant se sente impliqué dans le dialogue.

Évitez en revanche l’interdiction totale d’écrans. Votre enfant est susceptible de ne pas comprendre cette mesure, en particulier si ses amis y ont droit. Il pourrait alors utiliser des écrans en cachette, ce qui est propice à toutes sortes de dérives, car vous n’aurez aucun contrôle sur ce qu’il fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici