Accueil Pyschomotricité enfant Qu'est ce que le TDAH chez l'enfant ?

Qu’est ce que le TDAH chez l’enfant ?

Date

Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité ou TDAH est une maladie neurologique qui touche essentiellement les enfants ainsi que les adolescents. Les degrés de gravité sont différents. Il est indéniable que le TDAH est à l’origine de nombreuses perturbations, tant au niveau de la scolarité, mais aussi de la vie sociale.

C’est quoi un TDAH ?

Un TDAH est un trouble neurodéveloppemental qui est associé à un ensemble de symptômes relevés sur une durée supérieure à six mois. Bien que l’enfant soit le plus touché par ce trouble du comportement, les adolescents ainsi que les adultes peuvent également être sujets au TDAH.

Les manifestations du TDAH peuvent varier d’un enfant à l’autre. Cependant, il se reconnaît particulièrement par un comportement agité qui est associé à des difficultés de concentration. L’enfant agit souvent d’une manière impulsive et change d’humeur sans raison apparente.

Face à certaines situations, il ne peut contenir son impatience. Dans d’autres circonstances, son entourage remarque qu’il ne semble pas porter une grande attention à ce qu’il fait. Il est souvent incompris. Son entourage peut prendre à son encontre des mesures qui ne sont pas méritées (punitions, remontrances voire renvoi).

Shutterstock, Inc.

Pour l’enfant comme l’adolescent, le TDAH peut être source de grandes difficultés au niveau scolaire et sociale s’il n’est pas pris en charge.

Comment diagnostiquer une TDAH ?

Le diagnostic d’une TDAH doit être posé par un spécialiste, notamment suite aux consultations effectuées par le médecin traitant. A priori, il n’existe pas de test particulier ou d’examen médical spécifique permettant un diagnostic clair.

Ainsi, la démarche est composée d’une série d’évaluations et d’observations effectuées dans le temps par des spécialistes (neurologue, psychologue ou psychiatre pour enfant). Ce sont également des tests comportementaux et neuropsychologiques qui permettent de déceler tout trouble du comportement. Ici, les antécédents familiaux peuvent également être pris en compte.

Une fois le diagnostic posé, il est plus aisé pour les professionnels de santé de proposer des traitements. À ce titre, c’est une démarche individuelle et volontaire. Elle vise à permettre une meilleure compréhension du comportement de l’enfant pour une prise en charge adaptée et plus efficace.

Quels sont les symptômes du TDAH ?

Les symptômes du TDAH varient d’un enfant à l’autre et se manifestent à différents degrés en fonction des circonstances. Cependant, ils peuvent être regroupés suivants trois types de symptômes. Il s’agit notamment de l’impulsivité, de l’inattention et de l’hyperactivité. Généralement, il est admis que le TDAH est en cause dès lors que les troubles persistent durant un semestre au moins.

Par ailleurs, il présente énormément de difficulté à suivre des directives précises et répétitives. Ce manque de concentration génère souvent des résultats scolaires insuffisants.

Les symptômes liés à l’impulsivité sont à l’origine d’un comportement imprévisible voire instable qui peut être source de frustrations de l’entourage. En effet, l’enfant est perçu comme capricieux, présentant des troubles marqués de l’humeur.

Enfin, les symptômes d’hyperactivité se manifestent par une tendance de l’enfant à remuer ses membres, à parler sans arrêt ou encore à bouger constamment. Un comportement jugé inadéquat dans la plupart des cas, notamment en classe.

Shutterstock, Inc.

Est-ce que le TDAH est une maladie mentale ?

Le TDAH est considéré comme un trouble neurologique complexe causé par plusieurs facteurs. Dysfonctionnements ou anomalies du développement du cerveau, de nombreuses pistes sont évoquées sans que des causes exactes ne puissent être formellement identifiées.

Si votre enfant souffre du TDAH, il a du mal à se contenir et intervient avec force, même lorsqu’il n’est pas sollicité. Dans les conversations, il répond sans prendre le temps de la réflexion et n’hésite pas à couper la parole. De même, il agit rapidement et ne mesure pas toujours la portée de ses actes.

Quant aux symptômes liés au déficit de l’attention, ils conduisent à un comportement désinvolte de l’enfant. Celui-ci n’est pas capable de se focaliser sur une activité. En effet, il ne s’attarde pas sur les détails en commettant ainsi de nombreuses fautes d’inattention. Généralement, l’enfant ne peut finir une tâche qu’il a commencée et abandonne facilement.

Considéré comme un trouble, le TDAH ne peut donc être qualifié de maladie mentale. Or, il est source d’un handicap cognitif chez l’enfant avec des répercutions plus ou moins graves sur sa vie sociale ou son parcours scolaire.

À quel âge on diagnostique un TDAH ?

Les troubles du comportement peuvent apparaitre dès le plus jeune âge, vers deux ans. Toutefois, le diagnostic définitif est généralement réalisé plus tard. D’ailleurs, ce sont parfois l’apparition des problèmes d’assimilation, mais aussi affectifs qui conduisent au diagnostic d’un TDAH.

Est-ce que le TDAH est héréditaire ?

Dans la majorité des cas de TDAH, au-delà des causes environnementales, l’hérédité est un facteur fréquemment invoqué par les professionnels. En effet, selon les statistiques, un enfant qui a un parent présentant un TDAH semble avoir plus de chance de le contracter qu’un autre enfant. Cependant, il faut souligner que malgré cette forte présomption, aucune preuve scientifique précise n’a encore été faite pour corroborer cette hypothèse.

Info : https://www.cisss-bsl.gouv.qc.ca/soins-services/familles-enfants-adolescents/sante-mentale-services-pour-les-jeunes/tdah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici