Accueil Pyschomotricité enfant Le trotteur nuit-il au développement de l'enfant ?

Le trotteur nuit-il au développement de l’enfant ?

Date

Le trotteur a toujours été utilisé dans les temps anciens, et même il y a tout juste quelques années par nos parents. C’est un objet avec lequel nous avons pratiquement tous grandit, mais aujourd’hui, les spécialistes en médecine de la petite enfance le déconseillent. La raison est toute simple : d’après les pédiatres, le trotteur peut nuire au bon développement de l’enfant. Alors que faut-il faire en fin de compte ? Vous le découvrirez dans la suite.

Qu’est-ce qu’un trotteur ?

Un trotteur est un petit objet ou un appareil roulant, dont la hauteur permet aux enfants de prendre appui pour se déplacer. Ainsi, il suffit à votre bébé de s’appuyer sur son trotteur pour que ce dernier le fasse avancer par ses mouvements. Il avance assez lentement, ce qui n’oblige pas l’enfant à courir, et par conséquent, il y a peu risque de tomber. Cet appareil était très utilisé dans les années 1920 par les parents qui l’appelaient parfois promenette ou trotte-bébé.

La grande majorité des trotteurs disponibles sur le marché sont dotés de roulettes. Ils sont fabriqués pour les enfants âgés de 4 à 16 mois, et aident à l’apprentissage de la marche. Ils peuvent aussi être assimilés au chariot de marche que vous connaissez certainement. En raison de leur disposition et de leur rôle, ces objets obligent les enfants à se tenir debout lorsqu’ils veulent s’en servir. Ce qui se comprend d’ailleurs aisément, puisqu’ils ont été conçus pour favoriser l’apprentissage de la marche.

Le terme trotteur peut aussi être utilisé dans certains cas pour désigner le Youpala. Il s’agit d’un appareil composé essentiellement d’un cadre ou d’un cerceau avec des roulettes. Il est aussi doté d’un dispositif, dont le rôle est de soutenir le corps et les jambes de bébé. Ce dispositif se présente généralement sous la forme d’une assise ceinturée au cadre.

Qu'est-ce qu'un trotteur ?

Faut-il acheter un trotteur à son enfant ?

Aujourd’hui, la grande question que se posent de nombreux parents, surtout les jeunes parents, c’est de savoir s’il faut oui ou non acheter un trotteur pour bébé. C’est une question à laquelle il est assez difficile de répondre, car les avis sont partagés à ce sujet. En effet, les grands-parents qui ont fait usage des trotteurs le recommandent forcément, parce qu’ils trouvent que leurs enfants s’en sont très bien sorti avec.

Mais au même moment, les pédiatres le déconseillent, parce que d’après eux, cet objet peut nuire au développement de l’enfant. C’est un sujet très sérieux, qui d’ailleurs ne date pas d’aujourd’hui, car depuis plusieurs années, le Canada a formellement interdit son utilisation. Ce pays se trouve être en effet le tout premier à interdire en 2004, la vente, l’importation et même la publicité du trotteur et de tout autre dispositif qui y ressemble.

Cela est dû aux résultats des études réalisées par des scientifiques dans ce domaine. Ils ont rapporté que le taux d’accidents en rapport avec l’utilisation du Youpala était très élevé. Leurs études démontrent également qu’en cas d’utilisation précoce ou trop intensive du Youpala, l’enfant pouvait avoir plus de difficultés à apprendre la marche.

Pour finir, si le trotteur et tous les appareils du même genre sont déconseillés, c’est parce qu’ils empêchent l’enfant de passer par la phase des quatre pattes. Pourtant, c’est à cette étape de sa vie que bébé tonifie ses muscles pour les préparer à l’épreuve de la marche. On comprend alors pourquoi les pédiatres, les spécialistes en psychologie évolutive, et même les neurologues déconseillent l’utilisation du trotteur.

Alors faut-il acheter un trotteur pour votre enfant ? Par prudence et pour son propre bien, il vaut mieux éviter d’aller à l’encontre de l’avis des professionnels. Mais de toute façon, il existe plusieurs autres méthodes pour favoriser le développement de votre enfant, même sans l’utilisation du trotteur.

La pédagogie Montessori pour l’aider à se développer

La pédagogie Montessori fait partie des méthodes actuellement considérées comme les plus efficaces pour le développement de l’enfant. C’est une méthode éducative qui aide les enfants à développer eux-mêmes leurs compétences. Elle est d’ailleurs recommandée et utilisée par la grande majorité des professionnels de la petite enfance.

L’avantage avec cette méthode d’apprentissage, c’est qu’elle est évolutive, et s’adapte à l’âge de votre enfant. Elle intervient également dans plusieurs domaines, et s’appuie avant tout sur une observation quotidienne et bienveillante de l’enfant. C’est ainsi que vous serez en mesure de lui apporter une aide vraiment efficace dans son processus de développement.

La méthode montessorienne implique de faire recours à certains équipements et matériels, en fonction de l’âge de l’enfant, et de ses besoins d’apprentissage. Bien entendu, le trotteur n’en fait nullement partie. Vous retrouverez plutôt les différents lits montessori, les jouets d’éveil montessori et bien d’autres encore.

Ainsi, avec le matériel adapté, et bien sûr les précieux conseils de Maria Montessori, vous pourrez favoriser le développement et la psychomotricité de votre enfant. Il pourra apprendre à marcher, à parler, à raisonner, et pourra s’épanouir beaucoup plus facilement dans son environnement. En plus, vous pouvez être sûr qu’avec cette méthode, votre enfant deviendra très vite autonome et indépendant.

Comme vous avez pu le constater, le trotteur n’est plus réellement le bienvenu dans les ménages. Bien qu’il ne soit pas encore interdit dans tous les pays, il est tout de même déconseillé de s’en servir, car il peut nuire à votre enfant et à son développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici